Terra Humanita

Parcequ'on est pas dans une série américaine...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Equitation

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Equitation   Sam 10 Mai - 19:16

Chose promise, chose due mon cher Jérôme.

Pour commencer, je vais vous présenter les différentes disciplines équestres en équitation classique. Non, je vais commencer par vous dire qu'elles sont les différentes équitations. Il y a l'équitation western, l'équitation portugaise, l'équitation classique (celle que l'on pratique généralement en club, l'équitation "européenne"), l'équitation amazone, ...



Le dressage

Le dressage est une discipline essentielle puisqu'elle éprouve la qualité de la communication entre le cheval et son cavalier.
C'est la première discipline pratiquée par le débutant qui devra tout au long de sa vie de cavalier affiner ses gestes et attitudes pour obtenir une attention optimum de sa monture.
Les compétitions de dressage constituent l'évaluation de cette progression et permettent aux cavaliers de tous niveaux de faire la démonstration de cette entente.



L' obstacle

Le saut d'obstacle ou jumping est, avec la course, la partie de l'équitation la plus médiatisée. Cette discipline témoigne des qualité de puissance et de maniabilité du cheval, ainsi que la maîtrise du cavalier.
Cette discipline équestre fut la première admise au Jeux Olympiques et les règles furent instaurées en 1921 par la F.E.I (fédération internationale d'équitation).



Le cross

Certainement la discipline équestre la plus spectaculaire, sportive et excitante.
Le couple cheval/cavalier doit enchaîner en pleine nature des obstacles naturels différents comme des haies, des troncs d’arbre, des gués…..sensations fortes garanties !
Le cross peut s’effectuer en plaine ou en forêt.
Le Cross, l’épreuve phare du complet, demande au cavalier et au cheval d’être en parfaite osmose pour franchir les obstacles à plus de 30 km/h (entre 520 et 570 mètres/minute suivant le niveau des épreuves) !
Le cross peut être comparer au rallye automobile !



La voltige

La voltige est un sport équestre qui consiste à effectuer des figures acrobatiques et artistiques sur un cheval longé dans une cadence régulière et sur un cercle.
Pour plusieurs encore, le terme voltige rappelle des idées de cascades et de cirque, quand il n'est pas associé à la voltige aérienne ou au cheval d'arçon dans les pays tels les États-Unis, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.
Cependant, pour tout spectateur qui y assiste une première fois, ce sport équestre transmet davantage une impression de grande harmonie entre les voltigeurs, le cheval et la musique.



La monte Western

L'équitation western est celle du cow-boy.
Elle est aussi appelée équitation américaine, bien que certains pensent que cette dénomination est abusive.

L'équitation western est principalement pratiquée aux États-Unis, pour le travail ou le loisir. Elle est également de plus en plus pratiquée en Europe par des cavaliers cherchant une autre approche du cheval, qu'ils ne retrouvent pas dans l'équitation dite classique.

Elle se dinstingue de l'équitation classique par une considération différente de ce que doit être un cheval et par l'utilisation d'un matériel très différent : selle spécialisée possédant une corne à l'avant, dans laquelle on est bien assis et soutenu, mors à branches, éperons à molettes tige longue, etc.
Elle a pour origine principale l'équitation espagnole à laquelle s'ajoute l'influence anglo-saxonne.



La monte en amazone

La monte en amazone fut inventée au XIXème siècle pour permettre aux femmes de monter à cheval, celles-ci ne pouvant pas monter à califourchon en jupe et n'ayant pas le droit de porter de pantalon.

Avant cela, les femmes chevauchaient quelques fois sur une sorte de siège où elles étaient assises perpendiculairement à leur monture et où leurs pieds reposaient sur un cale-pied, mais ce n'était ni très sûr ni très pratique !

Aujourd'hui, la monte en amazone est une équitation à part entière que même les hommes peuvent pratiquer.Cependant, les établissements où l'on peut l'exercer sont aussi rares que les instructeurs qui l'enseigne.



Le polo

Le jeu de Paddock Polo met en présence deux équipes de trois cavaliers et éventuellement trois remplaçants qui doivent envoyer une balle avec un maillet, dans des buts situés à chaque extrémité du terrain.

Munis d'un long maillet en bambou, les joueurs doivent marquer le plus de points possible en envoyant une balle dans les buts adverses.

Ce jeu se pratique de préférence au galop et demande aux cavaliers ainsi qu'à leurs montures beaucoup d'habileté.
Le terrain, un rectangle grand comme deux terrains de football ou, à défaut, de 40 m par 20 m minimum, permet aux joueurs d'évoluer rapidement tout en autorisant des changements de direction brusques et un marquage « serré » de l'adversaire.



Le cirque

Est-il exagéré d’affirmer qu’il n’y aurait pas eu de cirque si les chevaux n’avaient pas existé ? Car le cirque commence à cheval.
Longtemps appelé « théâtre équestre », il a en effet été inventé en 1768 par un ancien cavalier de l’armée anglaise, Philip Astley, qui, passée la carrière militaire, présentait au public des exercices d’équitation tels qu’ils étaient appliqués sur les champs de bataille.
C’est lui également qui, pour l’évolution de ses montures, fixa une fois pour toutes les dimensions de la piste : un cercle de treize mètres de diamètre doublé d’un anneau de vitesse de dix-neuf mètres de diamètre pour le galop.
Le spectacle qu’il proposait était entièrement équestre, comme ceux que d’avisés entrepreneurs de spectacles mirent au point à son imitation, et cela tout au long du XIXe siècle.
Y étaient donnés des exercices acrobatiques à cheval, appelés voltige, des exercices de haute école, ainsi que des pantomimes équestres, ou hippodrames, qui reposaient sur des mises en scène. Le cirque est donc à l’époque synonyme d’équitation.



Les promenades

Moment de détente et de découverte de la nature avec son cheval.
Promenade en forêt, chevauchée dans les champs ou bord de la mer, crapahuter dans les montagnes.
Rien de tel pour découvrir les régions et les plus beaux paysages!

Grand moment de plaisir à partager avec ses amis!



Le horse ball

Ce jeu présente des similarité avec le basket-ball.
Deux équipes de cavaliers (dont 2 en réserve) se disputent une balle, selon des règles précises, et marquent des points en la plaçant dans un but.
Après ramassage de la balle, il y a, comme au rugby, des passes, des touches et des remises en jeu.
Chaque équipe s'éfforce de marquer le plus de buts possible en allant placer la balle dans le panier de l'équipe adverse.
Les cavaliers d'une même équipe doivent galoper jusqu'à la ligne de pénalité en se faisant des passes, puis lancer la balle dans le panier.
Bien entendu les joueurs de l'autre équipe se déploient pour bloquer les attaquants et tenter de récupérer la balle.
Lorsque la balle tombe à terre, il faut la ramasser... sans mettre pied à terre !

Le horse-ball demande au cavalier de sérieuses qualités sportives.
Côté mental, esprit d'équipe, vivacité, audace, sang-froid et... bon caractère sont de circonstance. Côté physique, le horse-ball demande avant tout un sens aigu de l'équilibre, beaucoup de souplesse, de l'énergie et un corps musclé.
La précision et l'habileté au lancé sont bien sûr nécessaires.



L' équi fun

L’équifun est une nouvelle discipline issue à la fois de l’obstacle, du hunter et des pony games.
Le but est d’amener les cavaliers à la compétition grâce à un sport ludique.
En effet les compétitions d’équifun sont accessibles à tous, quelque soit l’âge ou la monture.
De plus l’équifun peut être pratiqué en cours pour favoriser l’apprentissage à travers son coté attrayant et amusant.


L'endurance

L'endurance est une pratique sportive de l'équitation qui allie le plaisir de la compétition à une connaissance approfondie de son cheval.
Cette recherche de la compréhension du physique et du mental du cheval amène un grand respect du cavalier pour sa monture (brochure FFE "L'endurance équestre").
Officiellement, les concours d'endurance sont des épreuves d'extérieur courues au chronomètre, sur un itinéraire imposé et balisé, dont la distance varie de 20 à 160 Km, avec des contrôles vétérinaires avant, pendant et après l'épreuve (règlement FFE Endurance).
Cette discipline, très souvent comparée au marathon ou au raid de 100 Km en humaine, n'est en fait comparable à aucun autre sport.

En effet, nulle part ailleurs la performance sportive tient compte de l'état de santé de l'athlète pendant l'épreuve : la réussite d'un marathonien est uniquement liée au temps mis pour parcourir les 42 Km et ne dépend en aucun cas de son état physique une demi heure après son arrivée. Or c'est le cas en endurance : le cheval qui arrive le premier n'est pas forcément celui qui gagne.
Il doit en plus avoir satisfait tout au long de l'épreuve aux exigences vétérinaires et présenté un état physique irréprochable.




L'attelage

L'attelage joue un rôle capital dans l'histoire des civilisations.
Son invention, sa mise au point, son développement ont influencé l'évolution de l'agriculture, des tactiques militaires, des transports, des communications.

Descendants directs des chars de l'Antiquité, des coches et des carrosses, les attelages, qui exploitent la force des chevaux pour déplacer des véhicules chargés, ont perdu leur usage utilitaire avec l'apparition du train et de l'automobile.
Mais, à partir de traditions qui se sont perpétuées en Europe centrale, en particulier en Hongrie, ils ont retrouvé, ces derniers temps, un intérêt en tant que discipline sportive codifiée par les fédération équestres.




Les pony games

Les pony-games, aussi appelé gymkhanas dans leur pays d'origine, l'Angleterre, sont des jeux à cheval qui regroupes plusieurs épreuves différentes.

Les pony-games sont généralement pratiqués par classe d'âge.
Celà donne à chacun ses chances de gagner.
On distingues les jeux de vitesses, qui reposent essentiellement sur la rapidité, et les jeux d'adresse, où la dextérité du cavalier et l'agilité du cheval font toute la différence.



Les aiguillettes

C’est un jeu d’adresse dont les règles trouvent leur origine au Moyen Age.
Chaque cavalier doit s’emparer d’une bague de cinq centimètres de diamètre intérieur à l’aide d’une aiguillette, sorte de lance .
Le cavalier ainsi équipé tient l’aiguillette sous son aisselle, celle-ci pointée vers l’avant, cheval lancé au galop il essaie de passer la pointe de l’aiguillette dans l’anneau, celui-ci est fixé au bout d’une potence a l’aide d’une cordelette.



Le TREC

En anglais, le mot "trek" signifie "randonnée" et en arabe "chemin", mais l’origine de l’acronyme TREC, Techniques de Randonnée Équestre de Compétition, est bien française.
Cette discipline sportive est née à la fin des années 1980 dans des groupes de cavaliers randonneurs désireux de mesurer leurs chevaux et leurs compétences équestres lors d’épreuves valorisant les qualités nécessaires en randonnée.

Discipline équestre des amateurs de pleine nature par excellence, le TREC se compose de quatre épreuves destinées à évaluer le couple cheval / cavalier.



Le hunter

Le hunter est différent du CSO (Concours de Saut d'Obstacles). Ce n'est pas un classement de chevaux et de cavalier par rapport à leur vitesse, mais un classement par rapport à leurs styles. Le cavalier doit être parfaitement en entente avec son cheval, et vice versa. Il ne faut pas être très rapide, cela est mal noté. La compétition se déroule comme le CSO (mis à part les règles). Le terrain est le même, clos, avec les obstacles semblables au CSO, bien que d'aspect généralement plus massif. On peut considérer le hunter comme une compétition intermédiaire entre le dressage et le CSO. Pour effectuer le classement, les juges notent les couples cavalier et cheval en points.

La compétition

Il existe deux groupes d'épreuves en compétition hunter : hunter style et hunter équitation.
En France, un classement permanent est établi par la fédération française d'équitation pour ces compétitions.

Hunter style

Dans les épreuves hunter style, une note de 1 à 20 est attribuée au style du cheval. En général, une même épreuve est ouverte à toutes les catégories de cavaliers. La hauteur de ces épreuves varie de 90 à 120 cm. Les parcours de style sont le plus souvent constitués d'oxers larges de 80 à 100cm, massifs et bien appelés. Les distances entre les obstacles sont plutôt longues afin de permettre au cheval d'avoir une cadence assez rapide et déliée.

Hunter équitation

Dans les épreuves hunter équitation une note de 1 à 100 est attribuée au cavalier. 5 points sont plus particulièrement destinés a noter l'apparence du couple qui doit être propre discret et élégant : toilettage et le harnachement pour le cheval, tenue vestimentaire pour le cavalier. Les gants blancs sont interdits, le tapis doit être de la forme de la selle, toutes les couleurs de vestes sont admises sauf le rouge. Au contraire des épreuves de style, les cavaliers se rencontrent par niveau de catégorie comme en saut d'obstacles.

Il existe 3 sortes d'épreuves de hunter équitation :

* Les figures imposées : des contrats techniques (figures imposées) sont obligatoires pour juger la qualité du dressage du cheval et la maîtrise technique du cavalier.
* La maniabilité : un tracé est imposé pour juger la capacité de maniabilité du couple.
* Le grand prix : c'est un tracé technique type CSO.

Revenir en haut Aller en bas
Stratégos
Grand Interprétateur de l'Apocalypse
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 31
Localisation : Aquarium, 2ème étage de la BU
Mot d'ordre : La meilleure des défenses c'est l'attaque !
Viande préférée : Saignante
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Equitation   Sam 10 Mai - 21:18

Intéressant tout ça Wink

Le steeple chase (un gros doute sur l'écriture) c'est un mélange de cross et de saut d'obstacle ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascforever.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equitation   Sam 10 Mai - 22:32

La distance parcourue est de 3 000 m, soit sept tours de stade et demi. Le premier demi-tour s'effectue sans barrière. Lors des tours suivants, les coureurs franchissent cinq barrières par tour. La hauteur des haies est de 914 mm pour les hommes et de 762 mm pour les femmes. Contrairement aux épreuves de haies, les barrières ne tombent pas lorsqu'elles sont touchées. Certains coureurs posent d'ailleurs un pied dessus. Quatre des cinq haies sont au niveau du sol. Une barrière par tour est suivie d'un fossé rempli d'eau (appelé "rivière"), que les coureurs doivent franchir. Sa longueur est de 3,66 m. Le fossé, profond de 70 cm au niveau de la haie s'élève progressivement jusqu'au niveau de la piste à son autre extrémité. Cela a pour effet d'avantager les coureurs qui sautent loin, car ils atterrissent dans une profondeur d'eau moindre.
La rivière peut être placée à l'intérieur du virage sur la piste, ou à l'extérieur du virage. Afin de compenser ces écarts, ces implantations spécifiques déterminent une ligne de départ différente selon les stades, et de toute façon différente de celle du 3000m plat. Dans les normes internationales, la rivière doit être à l'intérieur du virage.

Le steeple-chase était à l'origine une course de chevaux qui se courait de village en village (steeple signifie clocher en anglais). On admet que la première course de steeple-chase eut lieu en 1752 entre les églises de Doneraile et de Buttevant dans le comté de Cork en Irlande. La première course engageant plus de deux cavaliers eut lieu en 1792 en Angleterre.

Des compétitions analogues impliquant des humains se sont ensuite développées au XIXe siècle, principalement en Angleterre et en Écosse. Les premières courses ressemblaient en fait au cross-country actuel. Le 2 500 m steeple est apparu aux Jeux Olympiques de Paris en 1900. Il a été remplacé par le 3 218 m steeple en 1908 puis par le 3 000 m steeple en 1920. Le 3 000m steeple féminin n'était pas au programme lors des jeux Olympiques de 2004, mais figurait au programme des Championnats du monde d'athlétisme 2005 à Helsinki. Depuis les Jeux Olympiques de 1968, le steeple est dominé par les athlètes kenyans, y compris aux derniers Jeux Olympiques, où ils ont remporté les trois médailles.


Je dirais que le Steeple Chase est une course de chevaux avec en effet un lien avec le cross puisqu'il y a des obstacles en dur et une distance suffisamment longue pour demander un minimum d'endurance. Cela reste une course qui plus est.
Revenir en haut Aller en bas
Emma
Militant de la Palestine libre
Militant de la Palestine libre
avatar

Nombre de messages : 112
Age : 34
Localisation : En vacation, à Sciences-Po à Paris.
Date d'inscription : 24/03/2008

MessageSujet: Re: Equitation   Dim 11 Mai - 1:22

J'ai fait de l'équitation pendant un certain nombre d'années il y a longtemps. J'avoue que parfois ça me manque un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Equitation   Mar 13 Mai - 17:18

L'équitation est un sport qui nécessite non seulement une maîtrise de soi mais aussi celle de son cheval. Tout autre sport (je ne compte pas la monte de vaches ou de poulets!) ne nécessite qu'un travail d'équipe avec des hommes ou une maîtrise de soi uniquement. Il n'existe qu'un seul sport, un unique, où on fait corps avec un autre être vivant que soi-même (euh...j'en connais un autre mais officiellement ce n'est pas un sport, seulement officieusement!) : l'équitation. Faire corps avec son cheval, danser avec lui, être son guide et lui nos jambes, devenir centaure et ne faire qu'un. Une passion qui gagne, qui ne nous quitte plus une fois qu'elle s'est installée. Il n'y a pas de sport plus humble à mes yeux que l'équitation. Toujours utilisée depuis des centaines d'années, le dressage de chevaux au début barbare s'est apaisé et en quelques années, j'ai ressenti un net changement d'apprentissage. J'ai connu des professeurs aux méthodes barbares, mais aujourd'hui, c'est un professeur qui me fait sentir les choses, qui me fait sentir qu'être centaure c'est quelque chose. Ne jamais douter de la puissance de la monte à cheval.

Juste eu une envie d'écrire un long blabla sur le cheval et l'équitation plus précisément.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Equitation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Equitation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Equitation, qu'est que je ferais sans toi ?
» Equitation saine =)
» Equitation et peur ?
» Région de la tête de cheval HA RVB avec TMB92 + QSI583 + ASTRONDON
» Forum "Des chevaux sans équitation"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra Humanita :: Passions et spécificités :: Sport-
Sauter vers: