Terra Humanita

Parcequ'on est pas dans une série américaine...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sanson
Dauphin
avatar

Nombre de messages : 348
Age : 32
Localisation : quelque part en France, jamais fixé
Mot d'ordre : VERITAS ODIUM PARIT, OBSEQUIUM AMICOS
Viande préférée : rosbeef jambon
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Dim 11 Mai - 12:57

Et bien voilà, nous sommes étudiants dans cette ville mais que savons-nous vraiment d'elle?

Saviez-vous que l'on pouvez voir les dernières ruines du forum place Gambetta?

Qu'une statue de St Pierre "veille" sur la cathédrale au milieu d'un parking à côté du parc de l'Eveché?

Que le monument de Leclerc pèse 112 tonnes et qu'il devait être un gisant à la base?

Que la Marie sans Chemise a été rendue à la Ville d' Amiens par des étudiants (ce qui en fait une symbolique étudiante amiénoise!)?

Que les facs de lettres, de sciences humaines et de sciences ont été créées en juillet 1968?

Que l'Université d'Amiens est née officiellement le 24 octobre 1968?

Alors pour les assoiffés de culture, partagez votre savoir et vos connaissances de la ville! king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Dim 11 Mai - 14:04

Aujourd'hui je ne prendrai pas le temps, mais demain ou ce soir peut-être, je vous ferai partager ce que j'en sais ^^ Très bonne idée ce topic!
Revenir en haut Aller en bas
Stratégos
Grand Interprétateur de l'Apocalypse
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 31
Localisation : Aquarium, 2ème étage de la BU
Mot d'ordre : La meilleure des défenses c'est l'attaque !
Viande préférée : Saignante
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Dim 11 Mai - 17:16

J'avais prévu de faire ce topic suite à notre visite dans Amiens médiévale ! Dès que j'ai un peu de temps je posterai plus longuement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascforever.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Dim 11 Mai - 17:43

oui d'ailleurs le campus a été placé à l'endroit que nous connaissons aujord'hui pour éviter que les mécontentements étudiants ne gagne le centre ville... et dire qu'il parait qu'ils veulent remettre notre cher campus à la citadelle. à quand ce jour béni?!
Revenir en haut Aller en bas
B.T
Militant de la Palestine libre
Militant de la Palestine libre
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 30
Localisation : Dans un champs en pleine étude du sol...
Mot d'ordre : tout a une fin... sauf le saucisson... qui en a 2!!
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Dim 11 Mai - 18:06

Après discussion avec un prof, il m'a dit que le projet de "remaniement" de la fac était prévu pour dans 3 ans, ainsi, notre pôle campus se retrouverait à la citadelle, la fac de science (il me semble mais j'ai un doute) viendrait à la place de notre campus car il leur faut plus de place pour leurs "expériences" et de même pour la fac de medecine je crois...

La décision a l'air d'etre prise et les plans sont déja terminés parait-il...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saw-bood.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Dim 11 Mai - 18:32

Je crois que c'est pour 2012. Au plus tôt !
Revenir en haut Aller en bas
Carshthang Lek Tun
Vénéré Fondateur
avatar

Nombre de messages : 524
Localisation : dans ma putain de tête
Mot d'ordre : Humanité
Viande préférée : Toutes
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Dim 11 Mai - 18:42

Bonne idée,Jérôme,comme ça chacun pourrait faire un topo sur ce qu'il a présenté...

_________________


Les Chroniques de Nimpland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nimpland.skyblog.com
Stratégos
Grand Interprétateur de l'Apocalypse
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 31
Localisation : Aquarium, 2ème étage de la BU
Mot d'ordre : La meilleure des défenses c'est l'attaque !
Viande préférée : Saignante
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Dim 11 Mai - 18:50

C'est la fac de médecine qui va bouger, permettant de créer un pole science.
Pour notre déplacement à la citadelle c'est sur et certain. L'assos pourra alors avoir un local cheers cheers
Par contre, ça me dit rien un déplacement des sciences !!


Merci Caesar !! C'est génial tu me serres la main et tu m'appelles par mon prénom !! J'en suis tout ému Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascforever.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Dim 11 Mai - 18:51

Alors que moi c'est toujours patate... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Dim 11 Mai - 18:55

Et moi j'ai toujours pas le droit à un bonjour!!
Revenir en haut Aller en bas
Sanson
Dauphin
avatar

Nombre de messages : 348
Age : 32
Localisation : quelque part en France, jamais fixé
Mot d'ordre : VERITAS ODIUM PARIT, OBSEQUIUM AMICOS
Viande préférée : rosbeef jambon
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Lun 12 Mai - 0:36

Vous en voulez une bonne?

L'an dernier, c'était prévu pour être finaliser en 2015!
Tous les ans est annoncé que dans 3 ans (ou 5, j'ai un doute) les facs seront déplacées à la citadelle! Y avez-vous vu des travaux permettant l'installation de locaux d'enseignement?? ^^

Au fait, quand avez-vous fait votre visite médiévale? C'était celle avec Mister Racinet ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carshthang Lek Tun
Vénéré Fondateur
avatar

Nombre de messages : 524
Localisation : dans ma putain de tête
Mot d'ordre : Humanité
Viande préférée : Toutes
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Lun 12 Mai - 0:39

Oui,et le bonhomme est un sacré bon vivant,peste,c'était chouette,on a appris plein de trucs sur amiens médiévale et sur les stalles de bois de la cathédrale,que je ne suis pas près d'oublier.

Et patate,te fais pas de bile,c'est affectueux comme sobriquet...

_________________


Les Chroniques de Nimpland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nimpland.skyblog.com
Stratégos
Grand Interprétateur de l'Apocalypse
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 31
Localisation : Aquarium, 2ème étage de la BU
Mot d'ordre : La meilleure des défenses c'est l'attaque !
Viande préférée : Saignante
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Lun 12 Mai - 0:41

Bah il y a des travaux de réfection à la citadelle mais effectivement quand j'en ai entendu parlé c'était toujours à l'idée de projet ... En même temps faut pas s'attendre à ce que l'état finance ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascforever.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Lun 12 Mai - 0:47

Carshthang Lek Tun a écrit:
Et patate,te fais pas de bile,c'est affectueux comme sobriquet...

Mais je sais, tu m'aimes bien dans le fond!
Revenir en haut Aller en bas
Colombine
Communiste révolutionnaire à mi-temps
Communiste révolutionnaire à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Localisation : Au code ;-)
Mot d'ordre : Entre Carpe Diem et Advienne Que Pourra...
Viande préférée : Le poulet
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Lun 12 Mai - 1:19

Jul a écrit:
Et moi j'ai toujours pas le droit à un bonjour!!

Il faut que tu persévères petite Jul, c'est la seule solution que j'ai trouvé pour ma part ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carshthang Lek Tun
Vénéré Fondateur
avatar

Nombre de messages : 524
Localisation : dans ma putain de tête
Mot d'ordre : Humanité
Viande préférée : Toutes
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Lun 12 Mai - 1:28

Qu'est-ce que vous pouvez bien en avoir à faire qu'un rebus vous donne le bonjour?Je suis à peine plus évolué que les carpettes sur lesquelles vous essuyez vos converses même pas sales,alors à quoi bon?Vous allez léviter vers les hautes sphères,pas besoin de vous préoccuper des insectes qui grouillent au niveau du sol...

_________________


Les Chroniques de Nimpland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nimpland.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Lun 12 Mai - 1:34

Y'en a qui essuie leurs converses sur des carpettes?!?


Dernière édition par Lou le Lun 12 Mai - 1:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Colombine
Communiste révolutionnaire à mi-temps
Communiste révolutionnaire à mi-temps
avatar

Nombre de messages : 329
Age : 31
Localisation : Au code ;-)
Mot d'ordre : Entre Carpe Diem et Advienne Que Pourra...
Viande préférée : Le poulet
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Lun 12 Mai - 1:35

Tssss César mais que tu es casses pied quand tu t'y mets ! Mes converses en font la gueule ce soir ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratégos
Grand Interprétateur de l'Apocalypse
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 31
Localisation : Aquarium, 2ème étage de la BU
Mot d'ordre : La meilleure des défenses c'est l'attaque !
Viande préférée : Saignante
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Dim 1 Juin - 11:36

Citation :
La première mention historique de Samarobriva, nous la devons à Jules César dans le livre V de ses Commentaires sur la Guerre des Gaules. En -54, en revenant d’une expédition en Bretagne insulaire, il est noté qu’il « fit mettre ses navires au sec et tint l’assemblée des Gaulois à Samarobriva ». Ce camp est également attesté par une correspondance suivie qui est échangée pendant l’hiver -54/-53 entre Cicéron qui est à Rome et son jeune protégé Trébatius qui fait ses classes auprès de César et hiverne à Samarobriva.

C’est très probablement la voie qui est construire entre Lyon et l’Océan (c'est-à-dire Boulogne-sur-Mer) sur l’ordre d’Agrippa (gendre de l’empereur Auguste et gouverneur de la Gaule) qui est à l’origine d’Amiens. Son tracé s’est conservé dans le paysage urbain à l’emplacement de l’actuelle rue de Saint-Fuscien, de la rue des Otages et de la rue Saint-Leu. La date de construction probable pour cette voir se situe entre les années -19 et -16.

La fondation de la ville proprement dite paraît un plus tard, dans les dernières années avant notre ère, voire dans la première décennie de notre ère. Le toponyme Samarobriva signifie « pont sur la Somme ». On constate la présence d’un réseau de rues délimitant de vastes îlots carrés sur la plus grande partie de la ville. Ce réseau s’étendait en effet sur près de 1800 mètres d’est en ouest (les decumani) et sur plus d’un kilomètre du nord au sud (les cardines). Ces îlots ou insulae avaient des dimensions régulières : 100 pas romains de côtés c'est-à-dire 148 mètres. Ils étaient séparés par des rues larges de 10 pas ou 14,80 mètres, agrémentées de trottoirs fréquemment couverts de portiques.
Une partie des îlots était réservé aux monuments publics et on trouve la trilogie habituelle c'est-à-dire un forum, un monument consacré aux jeux, ici un amphithéâtre, et des bains publics.
 L’amphithéâtre est situé anormalement au centre de la ville, dans le prolongement du forum, à l’emplacement de l’actuel Hôte de Ville. Il mesurait 113 mètres sur 95 et on pense qu’il pouvait accueillir 15 à 18 000 personnes. Les deux regroupés formaient un complexe monumental de 420 mètres de long sur 120 mètres de large, entre le Palais de Justice et l’Hôtel de Ville.
 Le forum proprement dit occupait 2 insuale et regroupait entre l’Hôtel de Ville et la place Gambetta un temple probablement consacré au culte impérial à l’intérieur d’une esplanade bordée de portiques, la place du forum elle-même, était réservée aux réunions politiques. Le forum était doublé à l’est par un ensemble monumental symétrique peut-être à vocation commerciale, une sorte de Macellum c'est-à-dire un marché.
 Ensuite, la ville disposait de plusieurs établissements de bains publics. Il y avait celui rue de Beauvais (Th a sur le plan) qui s’étendait sur à peu près un hectare et abritaient deux grandes piscines (une froide et une chaude de 20 mètres de long). Un second établissement existait au Nord-ouest de la ville, rue Saint-Germain (Th i).
Sinon, la plus grande partie des insulae était réservé aux habitations. On sait que les maisons ou plutôt les domus étaient vastes. On y accédait généralement depuis la rue par un vestibule plus ou moins monumental donnant sur une cour ou un jardin à péristyle. Les salles de réception faisaient face de l’autre côté du péristyle. Les locaux de service était en front de rue ou rejetés sur le côté. Les pauvres gens, habitaient, eux, dans les faubourgs, dans le fond de la vallée, dans l’actuel quartier Saint-Leu ou dans le quartier Saint-Maurice sur la rive droite de la Somme. Ainsi, Samarobriva était sans conteste une grande ville, l’une des plus grandes de la Gaule. On estime sa population à 20 000 habitants voire 25 000.

Le monde des morts, lui, était strictement séparé de celui des vivants. Les tombeaux, stèles, cippes ou autres sépultures étaient répartis le long des voies d’accès ou sur les collines dominant la ville. Ces cimetières étaient très vastes.

Mais les années du troisième quart du IIIe siècle ont marqué de manière indélébile la ville car les barbares, principalement des Francs, ravageaient le Nord du pays. Leurs effets étaient radicaux sur des villes ouvertes comme Samarobriva. C’est pour cela qu’une enceinte fortifiée de 10 mètres de haut sur 3,68 mètres de large fut construite en laissant extramuros certains bâtiments. L’enceinte couvre ainsi une vingtaine d’hectares, bien loin des 200 au début du siècle : on ne connaît pas d’ailleurs la part de population qui n’était pas protégée. L’enceinte s'appuyait sur le forum et l'amphithéâtre au sud, remontait vers le nord jusqu'au cloître des Sœurs Grises en englobant la place du marché puis suivait la rive de l'Avre à une vingtaine de mètres de distance jusqu'au palais épiscopal. De là, la muraille obliquait vers le sud, passait sous l’actuel transept de la cathédrale, sous le Palais de justice, et filait jusqu'à la rue des Trois Cailloux. Cette enceinte était percée de plusieurs portes et c’est à l’une d’entre elle que St-Martin alors soldat romain en garnison dans la ville aurait partagé son manteau avec un pauvre un jour de 334. La tradition la situe place d'Aguesseau, au nord du palais de justice, à l'emplacement d'une rue romaine attestée par l'archéologie, ce qui n'a rien d'invraisemblable. Amiens est, en effet, une importante ville-garnison où stationnent des corps de cavalerie lourde, des corps de cavalerie légère, des corps paramilitaires. En outre, Amiens était également connue à la fin du IVe siècle pour sa fabrique impériale d'épées et de boucliers. Amiens était donc un lieu de passage incontournable et une place de première importance pour la défense du Nord de la Gaule.
Puis la ville connaît au cours des décennies une véritable métamorphose et la ville perd son nom pour devenir la civitas Ambianorum ou plus simplement Ambiani.

Amiens conserve une place de premier plan sous les Francs : elle abrite un atelier de frappe monétaire dès l’époque mérovingienne et au moins jusqu’au règne de Charles II le Chauve (823-843-877). La ville apparaît dans un récit de Grégoire de Tours (v.538 – v.594). Une Charte datée de 779 mentionne Amiens comme l’une des places commerciales les plus importantes du royaume franc. Une autre charte de 850 atteste pour la 1ère fois l’existence d’un ensemble épiscopal.

En 859, la ville est prise et pillée par les Scandinaves. Ils récidivent en 881, 883-884 et 891 et même en 925 alors que les remparts ont été relevés par l’évêque Ogier et que les Vikings sont installés en Normandie (traité de Saint-Clair-sur-Epte de 911). Au cours d’une de leurs attaques, ils incendient la cathédrale et par la même les archives épiscopales ce qui explique la pauvreté de nos sources sur cette période. Les textes font état d’une église-cathédrale sous le patronage de Sainte-Marie et de Saint-Firmin dès le IXe siècle. En 950, un autre récit nous montre la curieuse organisation de la cité séparée entre le Comte et l’évêque Au cours de cette période, la ville est très disputée notamment entre les Comte de Rouen, de Flandres ou de Vermandois (autour de St-Quentin).

Sous l’effet de la réforme grégorienne, on constate après les années 1060 que toute une série de fondations (ou refondations) d’églises, d’abbayes ou de prieurés est effectué. En outre, la population amiénoise connaît un essor démographique si bien qu’ils se retrouvent à l’étroit et occupent le fond de la vallée où ils y creusent biefs & canaux et construisent quais, moulins et habitations. Si Amiens bénéficie, vers 1095, d'une ébauche d'organisation municipale, la commune n'est réellement constituée qu'en 1113, alors que d'autres villes de la région (Beauvais, Cambrai, Laon, Noyon, Saint-Quentin) l'ont devancée sur le terrain des libertés municipales. En effet, sur le plan juridique, la ville est partagée à la fin de la période entre 4 seigneurs : l’évêque et son représentant laïc, le vidame, le Comte et son représentant local, le châtelain. Cela va entraîner des conflits d’intérêts puisque leurs pouvoirs et zones d’influence créent une géographie juridique extrêmement compliquée. Un développement plus important sera fait à ce sujet plus tard dans la progression.
Des traces d’implantation ont été retrouvées dans les quartiers de St-Roch, St-Maurice ou à Montières et Longpré : cependant, à cette époque (XIe siècle), il semble qu’ils n’ont pas de liens directs avec la ville d’Amiens ce qui peut nous donner une idée de l’étendue de la ville. Ces zones en se développant deviendront des faubourgs.
En 1117, le Castillon est détruit et permet alors la construction d’un nouveau lotissement autour de l’église St-Firmin. A partir de 1170-1185, les fortifications s’étendent vers le Nord englobant ainsi les ateliers industrieux textiles. La ville est un soutien au roi et la milice communale se distingue au pont de Bouvines en 1214. La ville devient le siège d’une puissante administration créée par le Comte de Flandres qui est maintenue et complété par le Roi. Cela permet un essor économique et la croissance : la cité se dote de la cathédrale au XIIIe siècle (1220-1288) ainsi que de nouvelles fortifications englobant plus de territoires. Ainsi, l’actuel tracé de la rue des Trois-Cailloux correspond en fait à ces anciens remparts qui protégeaient Amiens depuis le XIIIe siècle et qui seront détruits au XVe quand on construira de nouveaux remparts bien plus loin sur nos actuels boulevards intérieurs.

Réuni à la couronne en 1185, puis donné à la Bourgogne par le Traité d'Arras (1435), Amiens est définitivement acquise par Louis XI en 1477.

A l’origine, la ville d’Amiens est donc une fondation romaine à un endroit stratégique important, sur la route entre la Bretagne & Lyon (la capitale des Gaules). La ville a ensuite conservé pendant longtemps son importance sous les Francs et également à l’intérieur du royaume de France des Capétiens.
Nous pouvons donc nous demander : En quoi consiste une ville à l’époque médiévale à travers l’exemple d’Amiens. Nous allons donc étudier l’aspect économique en premier lieu avec l’étude de l’activité développée dans le quartier de St-Leu ainsi qu’au niveau de la place du marché avant d’enchaîner sur l’aspect politique avec le beffroi avant de se pencher longuement sur l’aspect culturel et cultuel de la ville d’Amiens à travers l’église St Gervais,.la cathédrale et son école, l’Hôtel-Dieu et l’église St-Leu. Enfin, nous évoquerons de nouveau rapidement l’aspect militaire, déjà abordé à plusieurs reprises.

Anecdotes :
Le tout premier évêque d’Amiens est St Firmin (v.250 - v.305) : c’est pourquoi, le diocèse d’Amiens célèbre la St Firmin.
En 1218, La foudre détruit les archives de l'évêché et celles du chapitre, et anéantit la cathédrale qui avait été reconstruite après l'invasion des Normands.
Le 23 janvier 1264, Saint Louis rend un arbitrage, le Dit d'Amiens, dans un conflit opposant le roi d'Angleterre Henri III à ses barons révoltés.
En 1597, les Espagnols attaquent par surprise grâce à une technique proche du Cheval de Troie et s'emparent de la cité. Après 6 mois de siège, Henri IV reprend la cité, mettant fin à son autonomie de gestion.


J'ai conscience que ça fait un peu beaucoup d'un coup mais c'est ce que nous avions préparé (en partie). Il y a là les grandes dates et les moments marquants de la vie d'Amiens de l'Antiquité à 1597.

Ce qui m'a marqué c'est de voir à quel point Amiens était une ville importante en tous points de vue à cette époque alors qu'aujourd'hui nous patissons de nous retrouver entre Paris & Lille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascforever.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Dim 1 Juin - 11:46

Pffff c'est trop long à lire!!!! On dirait presque un album de Tintin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Dim 1 Juin - 12:23

Lou a écrit:
Pffff c'est trop long à lire!!!! On dirait presque un album de Tintin...
Tintin notre cher Tintin comme on l'aime tant ce cher Tintin ... Hein Lou ? Bon, je lirai ça quand j'aurai dormi un peu. Là je passe juste en touriste après avoir dormir 2h30 à peine cette nuit ...
Revenir en haut Aller en bas
Amalbert
Fashion Victim
Fashion Victim
avatar

Nombre de messages : 96
Age : 34
Localisation : Pierrefort
Mot d'ordre : Fais la poule !
Viande préférée : UNEF
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Lun 1 Sep - 4:40

Réponse amicale à propos de la statue qui trône effectivement sur le parking derrière la cathédrale. Il ne s'agit de la statue de Saint-Pierre mais bien evidemment de celle de Pierre L'hermite, illuminé qui fit la propagande de la première croisade, grand démagogue, qui emmena les "Guenilleux" vers la Terre-Sainte...bref.
Notez d'ailleurs que cette statue est très fautive. En effet ce brave Pierre, "Chtio" Pierre comme on l'apellait, vécut à la fin du XIe siècle. On ne sait guère précisément qui il était (certainement pas ermite en tout cas). Sans doute un moine. Or au XIe siècle, je vous le donne en mille, il ne pouvait être que bénédictin. Mais la statue, elle, porte une corde en guise de ceinture !!! Corde, apanage des Franciscains (d'où leur nom de cordeliers en France). Les Franciscains apparaissent au XIIIe siècle bien sûr. Il va de soi que Pierre l'Hermite n'était pas un Franciscain, qu'il ne portait donc pas de corde, et que la statue d'Amiens recèle donc un affreux anachronisme.

Voilà qui est dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stratégos
Grand Interprétateur de l'Apocalypse
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 31
Localisation : Aquarium, 2ème étage de la BU
Mot d'ordre : La meilleure des défenses c'est l'attaque !
Viande préférée : Saignante
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Lun 1 Sep - 18:07

Instructif ! ça me serait jamais venu à l'idée d'étudier à ce point cette statue ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascforever.com
Carshthang Lek Tun
Vénéré Fondateur
avatar

Nombre de messages : 524
Localisation : dans ma putain de tête
Mot d'ordre : Humanité
Viande préférée : Toutes
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Mar 2 Sep - 0:48

Aha!Du moment que l'étude de cette statue génère un micro regain d'activité,ça me va,vous aurez tous les deux un sucre au sperme à la rentrée!On fêtera ça autours d'une salade de carottes...

_________________


Les Chroniques de Nimpland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nimpland.skyblog.com
Stratégos
Grand Interprétateur de l'Apocalypse
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 31
Localisation : Aquarium, 2ème étage de la BU
Mot d'ordre : La meilleure des défenses c'est l'attaque !
Viande préférée : Saignante
Date d'inscription : 27/02/2008

MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   Mar 2 Sep - 18:00

Carshthang Lek Tun a écrit:
Aha!Du moment que l'étude de cette statue génère un micro regain d'activité,ça me va,vous aurez tous les deux un sucre au sperme à la rentrée!On fêtera ça autours d'une salade de carottes...
Et bien je vois que les vacances n'ont pas été bénéfiques pour tous ...
Je sens que si tu continues sur cette lancée ton forum fasse un putain de bide ... Un gros flop !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ascforever.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire locale: la ville d'Amiens, anecdotes et autres petites histoires
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 3e - Histoire des arts - Sujets en lien avec le futur ou la ville ? Des idées ?
» Que pensez vous de la ville de Beauvais?
» Histoire du pape Jean-Paul II, anecdotes de sa vie...
» Pas vraiment une blague, une petite histoire...
» Une belle petite histoire : Une façon de voir les choses .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra Humanita :: Passions et spécificités :: Histoire-
Sauter vers: